ComprendreLa place des énergies renouvelables électriques

Quelle place occupent les énergies renouvelables -en particulier l'éolien- dans le monde, en Europe et en France ? Plus localement, comment expliquer la répartition des éoliennes en Nouvelle-Aquitaine ?

Quelle est la part des énergies renouvelables électriques dans le monde ?

En résumé : A l’échelle mondiale, depuis une quinzaine d’années, la part des énergies renouvelables dans la production électrique croit de manière nette. Cette croissance est principalement portée par l’énergie éolienne et photovoltaïque. A l’inverse, le pétrole et le nucléaire tendent à diminuer, tandis que le charbon stagne et que le gaz augmente.

Les énergies renouvelables (ENR) électriques sont celles dont la source d’énergie est naturelle et se renouvelle rapidement sans qu’il soit nécessaire de puiser dans un stock fini. Cela exclut donc les énergies fossiles (pétrole, charbon, gaz) et le nucléaire qui consomme de l’uranium. Les énergies renouvelables électriques principales, qui se démarquent aussi par leur faible impact CO2, sont l’hydraulique, l’éolien terrestre et en mer, le photovoltaïque et la biomasse.

Au niveau mondial depuis 1970, le charbon occupe une part stable dans la production électrique (un peu moins de 40 %) et reste la source principale de production d’électricité. Malgré son impact CO2 conséquent, c’est une énergie peu chère dont les centrales sont simples à construire et à gérer. Les productions électriques issues du nucléaire et du pétrole diminuent fortement tandis que la part du gaz est stable. Les énergies renouvelables, principalement hydraulique, éolien et photovoltaïque, augmentent et couvraient environ 26 % du mix énergétique mondial en 2021.

Le développement des énergies renouvelables est donc en nette progression depuis une quinzaine d’année. La majorité des installations hydrauliques a été installée le siècle dernier et les sites potentiels restant pour les infrastructures électriques de grandes puissances se raréfient, en particulier dans les pays développés. C’est donc l’éolien et le photovoltaïque qui font augmenter la puissance du parc ENR mondial depuis le début des années 2000.

En 2021, le cumul de la production éolienne et photovoltaïque franchissait les 10% du mix électrique mondial en dépassant la production nucléaire.

1 Connaissance des énergies Mix électrique mondial 2021
Source : Site Connaissance des énergies sur les chiffres de Global Electricity review et Ember (mars 2022) de l’Agence international de l’énergie (au 31/07/2020).

On peut constater cette évolution sur le graphique suivant qui représente la part de la production électrique par filière.

2 Ember - source évolution mix électrique mondial graphique
Graphique d’évolution de la part de production d’électricité par source – Source : Ember – Revue globale électricité mondiale 2022 (03/2022)

Quelle est la part des énergies renouvelables électriques en Europe ?

L’Europe de distingue, à l’échelle mondiale, comme le continent où le développement des énergies renouvelables est parmi les plus marqués. Alors que l’installation de moyens de production nucléaire, charbon ou gaz diminue, la hausse la plus nette est celle du solaire et de l’éolien. Ainsi, en 2017, 36 % de la consommation d’électricité en Europe était assurée par les énergies renouvelables. Un chiffre en hausse régulière. Cependant, la France n’est pas parmi les meilleurs élèves en Europe : en 2017, les énergies renouvelables ne fournissaient que 18,4 % de l’électricité en France, contre 38 % pour l’Allemagne, 66 % pour la Suède ou 42 % pour le Portugal.

Cette page est en cours de mise à jour et sera complétée dans les jours qui viennent.