Parc photovoltaïque de Compreignac

L'activité d'extraction d'uranium présente avant les années 2000 a laissé, en Haute-Vienne et plus précisément à Compreignac, des sites aujourd'hui inexploitables. L'un d'entre eux est localisé près du hameau de Peny, au nord-est de Compreignac. C'est une zone de stériles miniers uranifères abandonnée, dont la commune est propriétaire. Le sol y est considéré comme dégradé et ne peut être utilisé pour des activités agricoles ou forestières. Néanmoins, il bénéficie d'un bon ensoleillement et sa superficie permet l'implantation d'une importante zone de production d'électricité grâce à l'énergie solaire.

ImplantationEt chiffres clés

Pourquoi cet implantation ?

La zone d'étude pour ce projet est une zone de stériles miniers uranifères abandonnée, dont la commune est propriétaire. En raison des précédentes activités d'extraction d'uranium, le sol y est considéré comme dégradé et ne peut être utilisé pour des activités agricoles ou forestières. Y développer un parc photovoltaïque permettrait de lui donner une seconde vie.

5.44haSurface

6 600€Revenus fiscaux annuels

4 MWcPuissance totale du parc

4 480 MWhProduction électrique annuelle

120 tonnesde CO2 évitées par an

ActualitésSuivre le projet

  • Présentation du projet définitif aux élus de la commune.

    La société Eolise a présenté tous les détails du projet au Conseil municipal du 3 mars 2022. Cette présentation a permis d'aborder les avancées de l'ensemble des études d'impact menées sur le projet, mais aussi le calendrier prévisionnel du projet et les outils de communication envisagés pour informer les riverains.

Calendrier prévisionnel

  • Juin

    Premières études et identification du site.

  • Mars

    Présentation au Conseil municipal de Compreignac.

    Juin

    Délibération favorable du Conseil municipal de Compreignac.

    Septembre

    Accord foncier et signature du bail emphytéotique.

    Novembre

    Lancement des études faune-flore et paysage.

  • Janvier

    Etude du raccordement auprès de ENEDIS.

    Février

    Etude topographique avec la société Scannair.

    Juin

    Rédaction du dossier d'étude d'impact.

  • Mars

    Présentation du projet définitif aux élus de la commune.

    Septembre

    Création de la société projet en partenariat avec la SEM Elina

    Novembre

    Dépôt puis instruction du dossier.

  • Juin

    Enquête publique.

    Décembre

    Autorisation du projet.

  • Janvier

    Chantier puis mise en exploitation de la centrale photovoltaïque.

  • Janvier

    Démantèlement ou renouvèlement du parc après 30 ans d'exploitation/

RiverainsQuels impacts ?

PartenairesLocaux

Haute-Vienne

Encis Environnement

Bureau d’étude spécialisé dans l’environnement, la rédaction de dossiers réglementaires ICPE et les études paysagères.

Vienne

Enedis

Enedis gère le réseau de distribution d’électricité public sur 95 % du territoire français et réalise toutes les interventions techniques (raccordement au réseau électrique, dépannage, relevé de compteur…).

Maine-et-Loire

ScannAir Tech

ScannAir Tech est un bureau d'études spécialisé sur les analyses topographiques avec des relevés laser par drone.

Haute-Vienne

Algade

Algade est un expert en radioprotection et en mesure de la radioactivité dans l'environnement.